Translate

mercredi 18 juillet 2012

[TUTORIEL]: Partage entre Organisations Exchange (partie 1: les Free/Busy)

Et bien! Cela faisait presque 1 an et demi sans billet ! Manque d'inspiration? Peut-être, mais surtout énormément de temps consacré au travail et à ma petite fille qui, au moment de l'écriture de ce billet, a presque 1 an :)
Bref... ne nous égarons pas!!! Ce soir, nous allons expliquer un concept simple: le partage des informations de disponibilité, à savoir les fameuses "Free/Busy Information" entre deux organisations Exchange 2007/2010. Mais ce n'est pas la finalité, juste un moyen d'aller plus loin et de proposer mieux au travers d'une fonctionnalité "top secrète" et très peu documentée chez Microsoft... :) - cela fera l'objet de la seconde partie.

L'important étant de comprendre (et de ne pas rater) cette première partie :)

Partie 1: Le partage des informations de disponibilités

Chez Avanade, nos clients sont très majoritairement des "gros", voire des "très gros", voire des "très très gros". Il est courant chez nos clients de rencontrer des systèmes d'information multiples, gérés par des DSI différentes, une gouvernance historiquement séparée et qui fini par converger... ou pas! Dès lors se pose la question d'une coexistence plus ou moins riche et plus ou moins facile, ou d'une migration. Il est fréquent que pour des raisons de temps/priorités ou tout simplement pour des questions budgétaires ces questions traînent en longueur et ne passent généralement pas par la case "mise à niveau" (typiquement, faire une fédération entre Organisations Exchange 2010 est devenu "facile" mais quid d'une Org 2010 et une Org 2007, voire même de deux Orgs 2007).
Lorsque deux Organisations commencent à coexister, chacune synchronise les boîtes aux lettres de l'une en tant que contacts dans leur Active Directory. Plus précisément des "Mail-Enabled Contacts". Un classique. 
Mais cela n'aide pas cette problématique:
A savoir que l'utilisateur de l'organisation A ne voit pas les disponibilités de son collègue de l'organisation B... En effet, "John Doe" (désolé pour le manque d'imagination :)) est un contact, comme l'image ci-dessous le montre:
Pour remédier à ce désagrément, nous avons besoin d'un environnement de ce type:
  • Deux forêts Active Directory et deux organisation Exchange 2007 SP1 ou ultérieure, ou Exchange 2010 SP1 ou ultérieure
  • Des relations d'approbation, dans notre cas bidirectionnelles - ce n'est pas un pré-requis mais facilité la vie et dans le cas du partage des Free/Busy il sera possible d'utiliser un compte de service cependant risque de nous causer soucis lors de la 2nde partie (...)
  • Les droits nécessaires: Enterprise Admin et Org Admin
Il est critique que les deux organisations soient configurées parfaitement, en particulier sur les points suivants:
  • La configuration des Web Services eux-mêmes (authentification en particulier pour l'Autodiscover et les Exchange Web Services), IIS en général sur les CAS et bien sûr le Load-Balancer s'il y en a un dans la chaîne...
  • La relation de confiance entre les deux environnements (typiquement, au delà de la relation d'approbation c'est faire confiance aux autorités de certification ayant émis les certificats)

1.1) L'environnement utilisé

Dans le cas du Lab utilisé ici, nous avons:
  • Une organisation Exchange 2010 SP2, donc "moderne"; elle simule un environnement d'une DSI Groupe d'un de mes clients favoris et a donc vocation à être "la cible" - la forêt est "corp.uc-lab.org";
  • Une organisation Exchange 2007 SP3, donc "récente"; elle simule une entité spécifique du Groupe en question - la forêt est "partner.local".
Note: Le SP3 d'Exchange 2007 est important ici puisqu'il va nous permettre d'utiliser un mode de coexistence sympathique... :)
(Update: lire le commentaire plus loin sur l'apport du Rollup 6 à Exchange 2007 SP3)

1.2) Availability Address Space

La coexistence des Free/Busy a été introduite dans Exchange 2007 au travers d'une fonction spécifique de l'Availability Service (membre des Exchange Web Services) appellée "Availability Address Space".
Pour faire court, l'idée est de permettre à un serveur CAS d'une Organisation de savoir interroger les Free/Busy d'une autre organisation. Il est même possible de le faire avec une organisation Exchange 2003 au travers des Dossiers Publics. Nous allons nous intéresser à la version "100% Web Services".

1.2.1) Principe de base

Le principe de base est déclaratif: chaque Organisation va définir un ensemble de domaines SMTP pour lesquels l'Availability Web Service va pouvoir interroger les Web Services d'une autre Organisation. L'autre Organisation sera trouvée via l'adresse cible du contact (autrement dit, la "targetAddress").
  • UserA est dans l'Organisation A
  • UserB est dans l'Organisation B
  • UserB est synchronisé en tant que contact dans l'AD/Organisation A et UserA dans AD/Org B
  • UserA fait une demande de réunion à UserB
  • Le CAS de l'Org A regarde s'il existe un Availability Address Space pour le domaine SMTP de UserB
  • Si non, la reqûete échoue
  • Si oui, le CAS de l'Org A effectue une requête d'Autodiscover afin de localiser un Service Connection Point dans l'Org B (attention: il va utiliser une External URL)
  • Une fois le SCP trouvé il effectue une requête de disponibilité et elle aboutit ou échoue...

1.2.2) La configuration

Tout d'abord, nous allons configurer Exchange 2007 afin de répondre correctement à un serveur Exchange 2010, à savoir sur une durée de requête Free/Busy supérieure à la durée autorisée par défaut (42 jours). La valeur recommandée est de 62 jours (identique à E2010) et est positionnée par la variable maximumQueryIntervalDays du Web.config des EWS Exchange 2007 (dans $exinstall\ClientAccess\exchweb\ews) .
Une fois cette petite étape terminée, il est nécessaire d'effectuer un recyclage de l'Application Pool ou de faire un IISReset. Attendons, puisque de toute façon, nous en ferons un plus tard...
Il faut maintenant créer les Availability Address Spaces, c'est très simple.
Depuis Exchange 2010, en ajoutant deux domaines SMTP de l'Org B et en autorisant les serveurs Exchange 2007 de l'Org B à utiliser les Web Services de l'Org A:
  • Add-AvailabilityAddressSpace -ForestName partner.com -AccessMethod PerUserFB -UseServiceAccount $true
  • Add-AvailabilityAddressSpace -ForestName us.partner.com -AccessMethod PerUserFB -UseServiceAccount $true
puis, depuis un Exchange Management Shell côté Org A:
  • Get-ClientAccessServer | Add-ADPermission -AccessRights ExtendedRight -ExtendedRights "ms-Exch-EPI-Token-Serialization" -User "FORETB\Exchange Servers"
Depuis Exchange 2007, je vais utiliser une subtilité, à savoir déclarer mon Organisation Exchange 2010 comme un "proxy" de Free/Busy, ce qui permettra de ne pas utiliser l'Autodiscover. Outre un temps de réponse plus rapide (pas de recherche de SCP) cela permet de cibler une URL à proximité (par exemple: cibler "us.uc-lab.com" sur une ferme aux Etats-Unis). Le reste est identique.
  • Add-AvailabilityAddressSpace -ForestName uc-lab.com -AccessMethod InternalProxy -ProxyUrl https://fermedecasdansOrgA.ext/EWS/Exchange.asmx -UseServiceAccount $true
  • Get-ClientAccessServer | Add-ADPermission -AccessRights ExtendedRight -ExtendedRights "ms-Exch-EPI-Token-Serialization" -User "FORETA\Exchange Servers"





Maintenant, il ne reste plus qu'à permettre à l'Organisation A de rechercher efficacement les domaines SMTP de l'Organisation B dans un contexte d'Autodiscover. Cela peut être fait simplement en publiant un Service Connection Point global dans la partition de Configuration de la Foret A.

Cela se fait de deux manières:
  1. La méthode officielle: utiliser la Cmdlet Export-AutoDiscoverConfig depuis l'Org B mais cela requiert d'être exécuté depuis l'Org B en spécifiant un compte Enterprise Admin de la Forêt A...
  2. La méthode officieuse: utiliser un script permettant de faire la même chose sans accès à l'Org B et en contrôlant ce que l'on veut supporter comme domaines SMTP en Autodiscover :)
Méthode officielle:
Méthode officieuse:
Rappel:
  • Nous avons crée les Availability Address Spaces de deux côtés
  • Côté Org A (Exchange 2010 dans notre cas), nous avons crée un SCP de type LDAP permettant d'aller rechercher les informations d'Autodiscover dans la Forêt B (recherche d'un objet de type serviceConnectionPoint)
  • De chaque côté, nous avons configuré l'accès aux Web Services afin d'autoriser les comptes machines des serveurs Exchange de chaque Organisation de pouvoir sérialiser des requêtes d'utilisateurs à destination des serveurs de l'autre Organisation.
Une fois tous ces points validés, une réplication AD en bonne et due forme, il est nécessaire de redémarrer les Web Services des deux côtés. Deux techniques, redémarrer IIS (iisreset nomduserveur) sur chaque CAS, mais cela coupe les autres services HTTP... donc pas terrible... soit effectuer un recyclage de l'Application Pool MSExchangeServicesAppPool (ma méthode préférée, surtout que c'est déjà tout scripté :)).

1.3) Le résultat

Dès lors que vous avez un client Outlook 2007 (SP2 recommandé sur Outlook 2007 et SP1 recommandé sur Outlook 2010), vous avez donc la possibilité d'utiliser les Web Services.
Et bonheur, lorsqu'une requête est effectuée au travers de l'Availabilty Web Service, le mécanisme suivant s’exécute:
  1. L'Availability Web Service détermine que l'utilisateur n'est pas une BàL dans l'Organisation
  2. Que c'est un contact avec une adresse externe (important, surtout dans le cas d'Exchange 2007)
  3. Qu'un Availability Address Space existe pour le domaine de messagerie de l'adresse externe
  4. Qu'un SCP global existe pour l'Autodiscover, et que pour le domaine de messagerie en question, c'est telle ou telle forêt qui doit répondre (exemple: pour "partner.com" dans mon lab, le point de service est en "LDAP://partner.local")
  5. Que l'URL d'Audiscover est https://qqchose.domain.ext/Autodiscover/Autodiscover.xml
  6. La requête à l'Autodiscover est envoyée puis consommée (doit se passer en moins de 10 secondes, sinon échec!), l'URL des EWS est déterminée
  7. La requête à l'Availability Web Service distant est envoyée puis consommée et l'information retournée au client...
Sachez aussi qu'Exchange 2007 SP3 Rollup 6 et que Exchange 2010 SP2 Rollup 1 permettent désormais d'utiliser les URL Externes lors de la recherche de SCP. Ainsi, le comportement sera différent en fonction de la version que vous souhaiterez utiliser. Si vous utiliser des versions antérieures, Exchange 2007 et Exchange 2010 auront la furieuse tendance à retourner l'URL Interne définie sur le Web Service virtual directory. Si vous utilisez les dernières mises à jour, l'URL externe sera retournée, et dès lors devra pouvoir être résolue en interne.

Fin de la première partie.

La seconde partie va vous faire dresser les cheveux sur la tête puisque nous allons pousser le vice encore plus loin en permettant à deux utilisateurs de deux Forêts/Organisation différentes de faire du Cross-Forest Delegation. Oui, j'entends par là partager des boîtes aux lettres via permissions Mapi/Cdo/Outlook (donc granulaires) !!!

15 commentaires:

  1. Bonjour,

    s'il s'agit d'un exchange 2007 sp1 et d'un exchange 2010.
    est ce que le tuto reste sensiblement le même ou ca change du tout au tout ?

    Bien Cordialement
    Maxime JOUAN
    blog.virtuoze.fr

    RépondreSupprimer
  2. typiquement, la valeur maximumQueryIntervalDays n'existe pas sur mon transport HUB exchange 2007 sp1 :(

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Maxime,

    Sur Exchange 2007, la valeur maximumQueryIntervalDays n'existe pas dans le Web.config (sur le rôle CAS, je précise, pas HTS :)). Lorsque cette valeur n'est pas présente, elle est à 42 jours par défaut, ce qui est en deçà du nombre de jours demandé par Ex2010 d'un seul tenant de Free/Busy. Il suffit d'ajouter la configuration à l'endroit approprié dans le Web.config.

    Cela fonctionnera de ce point de vue mais il faut savoir qu'Exchange 2007 SP1 (outre le fait qu'il ne soit plus supporté :)) n'est pas capable d'utiliser la mathode InternalProxy pour l'Availability Address Space. Par conséquent la seule option qui reste est d'utiliser l'ancienne méthode de l'Autodiscover, qui n'est pas une synécure car il va s'entêter à utiliser l'External Url définie sur les Web Services Ex2010. Cela peut être particulièrement embêtant si la résolution de nom ne le permet pas, ou si en forçant par un fichier Hosts ou un DNS interne l'utilisation d'une IP dans le réseau et que le certificat présent sur Ex2010 ou le load-balancer ne contient pas ce le Fqdn lié à l'External Url.

    Je vous recommande vivement de mettre à jour à minima les CAS Ex2007 en SP3 + dernier Rollup afin de prévenir tout problème!
    Sinon sur le reste, le tuto devrait rester très similaire.

    Cdt,
    Benoit.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Benoit,

    je te remercie beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre.
    je suis impressionné dans le mauvais sens du terme de voir la façon donc microsoft à penser aux possibles coexistence entre deux exchange.
    Autant l'approbation de domaine ca va pas chercher bien loin, mais pour exchange on a l'impression que ca n'a pas été pensé pour!

    a+
    max

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Max,

    En effet, Exchange n'est pensé que pour une seule base d'annuaire. Il existe un mode appelé Forêt de Resources, qui n'est autre qu'une implémentation d'Exchange dans une tièrce forêt. Elle a vocation à répondre à pas mal de chose vis à vis d'une décorrelation entre AD d'authentication. Cependant, elle ne répond pas au besoin de coexistence entre deux forêts existantes où la seule réponse viable sur le long terme est la migration inter-forêt.

    Cela dit le mode de coexistence inter-Org n'est quasiement pas documenté, et donc méconnu. A mon sens il n'a vocatioin à exister que dans le scénario où aucun rapprochement (migration*, restructuration) n'est possible, que ce soit techniquement, politiquement ou financièrement. En soi, ce mode de coexistence n'est pas le plus simple à maintenir si l'on dépasse juste l'aspect Free/Busy.

    Bonne journée!
    Benoit.

    RépondreSupprimer
  6. bonjour
    et faire cette manipulation avec des exchanges 2013 ? ca tourne ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour "Anonyme" :)

    Excellente question. Je n'ai pas eu l'opportunité de tester cependant je pense que - si cela peut fonctionner - cela sera certainement compliqué pour deux raisons: 1) le referral serveur a changé dans Ex2013 et 2) Ex2013 ne fait que du Rpc/Http en sécurité "Anonyme" en ce qui concerne la connexion Mapi. Dès lors un utilisateur Ex2013 aura probablement du mal à se connecter à un Ex2010 ou Ex2007 [...]. C'est à tester je dirai, tout en essayant plusieurs configuration de sécurité sur le profil Outlook / compte Exchange.

    RépondreSupprimer
  8. bonjour,
    moi j'ai 3 domaines, 3 ex13 et j'aimerai que tout le monde puissent se voir (surtout les calendriers! )

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Damien,
    Avez-vous pensé à l'utilisation des passerelles de Federation Microsoft pour cela ? Il suffit de publiquer quelques Web Services et configurer les politiques de partage.

    RépondreSupprimer
  10. Super Tuto!
    Est ce que le script new-autodiscoverconfig est trouvable quelque part?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Anonyme :)
    Je ne l'avais pas mis sur mon OneDrive, mais c'est maintenant chose faite: http://1drv.ms/1kkGw1A
    Il faudra récupérer le script d'include mod-Utils.ps1

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    cette methode fonctionne t elle entre exchange 2007 et 2013 sur deux site distant ?

    Si oui, quelle est la methode la plus simple pour que les faire communiquer entre eux ?

    VPN ?

    Merci d'avance.

    Cdt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      quand vous dites "deux sites distants" voulez vous dire deux serveurs dans la même organisation mais distants géographiquement ou deux organisations isolées et devant se parler / partager des choses?

      Supprimer
  13. Il s'agit de deux organisations isolées et devant partager leurs agenda.

    Merci

    RépondreSupprimer
  14. Le partage de Free/Busy fonctionnera cependant le partage complet (2nde partie) ne fonctionnera pas (trop de différence entre les protocoles d'accès et méthodes d'authentification). Pourrait fonctionner si les clients Outlook auto configurés par Ex2013 sont réactivés pour Nego ou Kerberos ou Ntlm au lieu de Anonyme (onglet sécurité dans les propriétés du compte). Pas simple, a cause des nombreux changements dans Ex2013 pour remplacer le Mapi/Rpc et le Rpc/Http (maintenant l'âge du nouveau protocole Mapi/Http débute!)

    RépondreSupprimer